Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site


Accueil > Examens - orientation > Orientation > Taux de pression à l’entrée en seconde professionnelle (rentrée (...)

Taux de pression à l’entrée en seconde professionnelle (rentrée 2017)


Le taux de pression est un indicateur de la difficulté à intégrer une formation professionnelle : plus il est élevé, plus l’accès à cette formation est difficile en raison du plus grand nombre de candidats.
Le taux de pression correspond au rapport entre le nombre de vœux 1 exprimés et le nombre de places disponibles.
S’il est supérieur à 1, il y a plus de candidats que de places disponibles. S’il est inférieur à 1, il y a plus de place disponibles que de candidats.

Exemple :
Le bac pro cuisine est affecté d’un taux de pression de 1,8. Cela signifie qu’il y avait 2,7 candidats vœu 1 pour une place disponible. L’accès à ce baccalauréat est difficile.
Le bac pro plastiques et composites est affecté d’un taux de pression de 0,2. Il y avait donc beaucoup plus de places disponibles que de candidat dont c’était le premier vœu.

Rappelons que cet indicateur ne concerne que l’accès aux secondes professionnelles par la voie scolaire.
- les formations ouvertes par la voie de l’apprentissage ne sont pas prises en conmpte
- l’accès à la seconde générale et technologique dans le lycée de secteur n’est pas contigenté.


Attention.
Nul ne peut prédire l’avenir. Si cet indicateur est utile pour aider l’élève à définir ses choix, il faut cependant être prudent et ne pas oublier :
- que seuls les premiers vœux sont considérés dans cette étude. Or, chaque élève formule plusieurs vœux.
- que les voeux des élèves peuvent être différents d’une année sur l’autre. Ce n’est pas parce que peu d’élèves ont demandé le bac pro plastiques et composites l’an dernier qu’il en sera de même cette année.
- que certains établissements privés ne sont pas pris en compte dans cette étude.


Baccalauréat et taux de pression à la rentrée 2017

Accueil relation clients usagers 0,9
Aménagement finition bâtiment 1,2
Artisanat et métiers d’art- tapissier·ère d’ameublement 0,7
Artisanat et métiers d’art- marchandisage visuel 1,4
Assistant des métiers d’art : communication visuelle multimédia 4,1
Accompagnement soins et services aux personnes (ASSP) seconde commune 1,8
Bio-industries de transformation 1,0
Boulanger pâtissier 7,7
Commerce 2,7
Commercialisation et services en restauration 0,8
Conducteur transport routier marchandises 1,5
Cuisine 1,8
Esthétique cosmétique parfumerie 5,9
Etudes et réalisation d’agencement 1,2
Gestion administration 0,7
Hygiène propreté stérilisation 0,5
Logistique 0,7
Maintenance des équipements industriels 0,8
Maintenance des matériels - option : agricoles 1,7
Maintenance des véhicules de transport routier 1,1
Maintenance des véhicules : voitures particulières 1,8
Maintenance nautique 1,3
Maintenance des matériels - option travaux publics et manutention 0,6
Métiers de la mode – vêtement 0,9
Métiers de la sécurité 8,6
Métiers de l’électricité et de ses environnements connectés 0,9
Microtechniques 0,9
Ouvrages du bâtiment métallerie 0,4
Plastiques et composites 0,2
Procédés chimie eau-papiers-cartons 0,7
Réalisation de produits imprimés et multimédia (seconde commune) 1,0
Réparation de carrosseries 1,0
Service de proximité vie locale 2,0
Systèmes électroniques et numériques 1,5
Technicien constructeur bois 1,0
Technicien d’usinage 0,9
Technicien des installations énergétiques et climatiques 0,7
Technicien du bâtiment (seconde commune) 1,1
Technicien du froid, conditionnement d’air 0,7
Technicien en chaudronnerie industrielle 1,3
Technicien fabrication bois et matériaux associés 0,8
Technicien maintenance des systèmes énergétiques et climatiques 0,4
Technicien menuisier agenceur 1,1
Technicien outilleur 0,8
Technicien-géomètre-topographe 0,7
Transport 0,4
Travaux publics 2,0
Vente (prospection négociation suivi client) 1,6

SPIP 3.1.0 | Squelette BeeSpip v.