Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site


Accueil > Vie locale > On fait quoi le 25 août ?

On fait quoi le 25 août ?


SOIRÉE TRANSAT



"Un spectacle et un ciné, pour fêter la fin de l’été ! "
Halle Jean Ferrat (cœur de bourg) – Rue Pierre de Coubertin à Giberville


GRATUIT ET POUR TOUS
Pour votre confort, prévoyez votre siège et votre couverture !

20 H 30 : RÉCITAL DE RUE HUMORISTIQUE
« ORANGE DIATONIQUE »- Marie-Paule Bonnemason





Solo à la voix et à l’accordéon diatonique pour une seule dame dans un répertoire détourné : de Carmen à Dalida, en passant par la Traviata, la Duchesse de Gerolstein ou Yvette Guilbert.
Évadée d’une grande maison d’opéra, se nourrissant de bananes et d’eau fraîche, elle parcourt les routes, affublée d’un costume aux couleurs chatoyantes, avec pour seul compagnon son accordéon diatonique,
dérobé sauvagement dans la fosse d’orchestre au péril de sa vie. Cocktail subtil entre La Castafiore, Zézette et Nina Hagen. Un brin perché... Il n’en faut pas plus pour mettre de bonne humeur !!!
50 min de spectacle burlesque et décalé, à savourer en famille !



20 H 45 : CINEMA PLEIN AIR
« CHOCOLAT » de Roschdy Zem



"Chocolat" est un film biographique français réalisé par Roschdy Zem, sorti en 2016. Il s’inspire du livre Chocolat, clown nègre : l’histoire oubliée du premier artiste noir de la scène française" de Gérard Noiriel.
Omar Sy y joue le rôle de Rafael Padilla (dit Kananga puis Chocolat), James Thierrée, celui de Georges Footitt.

En 1887, le clown noir Kananga, un ancien fils d’esclave de Cuba, joue un petit rôle de cannibale dans le modeste cirque Delvaux. Le clown blanc George Foottit, sommé de renouveler ses numéros par le directeur du cirque, a l’idée de s’associer avec Kananga dans un duo de clown blanc autoritaire et de clown noir souffre-douleur, qui prendra le nom de Chocolat. Le duo comique est très bien accueilli par le public et Delvaux commence à faire des affaires. La rumeur du succès se répand en France au point que Joseph Oller, directeur du Nouveau Cirque, convainc Foottit et Chocolat de prendre du service dans son établissement parisien. Le succès dans la capitale est immédiat, et Chocolat devient le premier artiste noir de la scène française. Grisé par l’argent, il s’adonne au jeu et se laisse aller aux plaisirs des femmes.
Des publicitaires comme Félix Potin décident un jour d’utiliser l’image de Chocolat pour les affiches de leurs produits en le montrant avec un visage de singe. Chocolat, jusqu’alors humoristiquement maltraité par son compagnon de scène, ne s’était pas offusqué des coups de pieds, des baffes et des humiliations qu’il subissait. Mais ces publicités humiliantes l’ayant blessé, il va peu à peu s’opposer à la domination du clown blanc et se montrer désireux de porter un vrai nom, celui de sa jeunesse d’esclave, Rafael Padilla, pour enfin exister comme un être autonome. À mesure qu’il apprend à lire, il se passionne pour Shakespeare et se projette déjà dans le rôle d’Othello, personnage de couleur jusque là joué en France par des acteurs blancs maquillés en noir.


Source : Wikipedia



Cliquer sur l’image pour découvrir la bande-annonce du film