Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site


Accueil > Actualités > Importante découverte archéologique au collège.

Importante découverte archéologique au collège.

Bâtiment A fermé la journée.
Cours assurés de 17 heures 30 à 23 heures 30.

La nouvelle est tombée ce samedi : le bâtiment A du collège sera fermé à compter du 2 mai prochain et ne rouvrira pas avant la rentrée !

Certains cours seront assurés la nuit, mais aussi le mercredi et le samedi.

LE POINT COMPLET DES DERNIÈRES INFORMATIONS.

L’interview du recteur en bas de page.

UNE DÉCOUVERTE ARCHÉOLOGIQUE DE PREMIÈRE IMPORTANCE

Vendredi en fin de journée, alors qu’il tondait la pelouse derrière la salle des professeurs, Ludovic Le Boucher, notre agent, a été surpris de trouver un bijou en bronze qui lui a semblé fort ancien...

De fait, après expertise, il s’est avéré qu’il s’agissait d’un objet rare et très ancien, probablement préhistorique.

Le directeur départemental des affaires archéologiques a été averti et s’est rendu sur les lieux au collège ce samedi matin, accompagné d’une équipe de chercheurs de l’université de Caen.

Le tout premier sondage a mis à jour non seulement un fabuleux trésor constitué de bracelets en corne de mammouth, mais aussi - et c’est la première fois qu’une telle découverte est effectuée dans la région - une marmite où l’on a trouvé les restes d’un ragoût d’ugrunaaluk, un espèce de dinosaure dont nos ancêtres étaient, semble-t-il, très friands.
A leur grand étonnement, les fouilleurs ont également mis à jour des pièces d’or et de bronze. Or, on croyait jusque là que l’usage des métaux précieux et de la monnaie était beaucoup plus tardif. Jamais et nulle part au monde on n’avait jusqu’à ce jour trouvé de monnaie préhistorique. On en ignorait jusqu’à l’existence, pas plus qu’on ne savait que, contrairement aux autres dinosaures, l’ugrunaaluk avait pu survivre jusqu’à devenir contemporain de l’homme.

DES FOUILLES ARCHÉOLOGIQUES DE GRANDE AMPLEUR

Devant l’importance de la découverte, qui remet en cause les théories scientifiques les mieux établies, il a été décidé de lancer une importante campagne de fouilles qui débutera le 2 mai prochain.
En attendant, les premières tranchées ont été rebouchées pour préserver le site empêcher les pillages.

UNE ORGANISATION DES COURS PROFONDÉMENT MODIFIÉE

Pendant les fouilles, qui dureront au moins jusqu’à la rentrée prochaine, pour permettre leur bon déroulement, le périmètre sera sécurisé et le bâtiment A sera inaccessible pendant la journée.
Les cours d’EPS resteront assurés aux horaires habituels, de même que ceux se déroulent dans le bâtiment B (arts plastiques, éducation musicale, sciences physiques et SVT).
En revanche, l’horaire des autres cours sera modifié : ils commenceront après le départ des archéologues, à 17 heures 30 et se poursuivront jusqu’à 23 heures 30 tous les jours, y compris le mercredi et le samedi.

Monsieur le Recteur, qui est également le chancelier de l’Université de Caen, a déclaré dans une interview à la chaine de télévision Historia et au magazine américain Archeology Today qu’il remerciait "les élèves, les professeurs et les parents" pour les capacités d’adaptation dont ils feront preuve à cette occasion et s’est dit "certain que chacun sera fier de contribuer ainsi à une avancée scientifique majeure".

SPIP 3.1.0 | Squelette BeeSpip v.