Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Actualités > Hommage au Colonel Beltrame

Hommage au Colonel Beltrame


Le colonel Beltrame s’était proposé pour prendre la place d’une femme retenue en otage par un terroriste qui l’a assassiné.


Vendredi dernier, un terroriste armé, se réclamant de l’organisation Etat islamique (Daesh) a blessé le conducteur et tué le passager d’une voiture qu’il a volée avant de faire feu sur un groupe de policiers qui faisaient du sport.

Quelques heures plus tard, il entrait dans un supermarché de Trèbes, une petite ville de l’Aude comparable à Giberville, où se trouvaient une cinquantaine de clients.
Il a abattu un employé du magasin et un client, avant de prendre en otage les personnes présentes.

Le lieutenant-colonel Beltrame (depuis promu colonel), un officier de gendarmerie âgé de 44 ans, pris la place d’une femme, retenue en otage. Il a laissé son portable allumé, ce qui a permis au GIGN d’avoir des informations sur ce qui se passait à l’intérieur du Super U.

Le terroriste a été abattu par les forces de l’ordre mais il avait auparavant grièvement blessé le gendarme qui est décédé samedi à l’hôpital.

Le Président de la République a souhaité qu’un hommage solennel soit rendu au courage et à l’abnégation du Colonel Beltrame.

Une cérémonie est organisée ce mercredi à Paris aux Invalides, pour saluer “son héroïsme, son courage et son sacrifice”.
Au collège, nous nous associons à cet hommage :
- notre drapeau a été mis en berne ;
- le brigadier Bachelez, de la Police National a évoqué avec des élèves de 6ème le sacrifice du gendarme.
- Dans les autres classes, les professeurs reviendront avec élèves dans les jours et les semaines qui viennent sur ces tragiques évènement et rendront honneur à l’attitude exemplaire du militaire.


Le colonel Beltrame connaissait bien la Normandie puisqu’il avait commandé, de 2010 à 2014, la compagnie de Gendarmerie d’ Avranches.

SPIP 3.1.0 | Squelette BeeSpip v.